Rapports IA Perspectives et tendances

Une nouvelle enquête confirme l’engouement des responsables pour l’IA

4 min. de lecture

Mis à jour le May 27, 2024

Publié le December 13, 2023

Une nouvelle enquête confirme l’engouement des responsables pour l’IA

À l’ère du tout numérique, la collaboration demande toujours beaucoup d’efforts. Informer les membres de son équipe de l’avancée des projets, prendre des notes, partager les points soulevés lors des réunions et consulter tous les messages des fils de discussion et de sa messagerie est chronophage, et ce temps pourrait être utilisé à meilleur escient.

Ce paradoxe de la collaboration freine notre productivité et nous détourne de tâches plus importantes. C’est ce que révèle une nouvelle enquête réalisée par Morning Consult* à la demande de Zoom. Heureusement, de nouvelles technologies d’intelligence artificielle (IA) générative voient le jour pour nous aider à trouver des solutions. Dans cette enquête, plus de 11 000 responsables et employés dans le monde ont été interrogés sur leur utilisation de l’IA et leurs sentiments envers ces technologies. Ils ont également révélé les tâches auxquelles ils consacraient le plus de temps et comment les derniers outils d’IA générative leur faisaient gagner du temps et facilitaient leur collaboration.

Vous trouverez ci-dessous les principales tendances qui se dégagent de l’enquête. Pour connaître les détails de l’impact de l’IA sur la collaboration moderne, lisez le rapport complet sur l’IA au travail.

Le paradoxe de la collaboration est un véritable problème qui touche davantage les responsables

Le rapport confirme notre expérience au quotidien : nous sommes une majorité à consacrer beaucoup de temps à des tâches administratives ou contraignantes, comme les échanges d’e-mails sur l’avancée d’un projet ou le partage de notes avec des collègues. Plus de 70 % des responsables affirment réaliser ce genre de tâches au moins deux fois par semaine, contre plus de 50 % des employés. En outre, nombreux sont les responsables à estimer qu’ils consacrent plus de temps qu’ils ne voudraient à ces tâches.

Étant donné que 67 % des responsables travaillent souvent plus de huit heures par jour, leurs réponses indiquent qu’ils pourraient consacrer ce temps à d’autres choses. Ils avancent, notamment, pouvoir allouer ce temps au développement de processus plus performants pour leurs équipes. Les employés, eux, en profiteraient pour diminuer les interruptions sur leurs autres tâches et mieux se concentrer sur leur travail.

Les personnes réticentes à l’IA n’imaginent pas le temps qu’elles pourraient gagner

Les participants qui utilisent actuellement des outils d’IA au travail constatent d’importants gains de temps, d’autant plus s’ils occupent un poste de responsable. 74 % d’entre eux estiment gagner au moins une heure par jour, contre 46 % des employés.

Or, les personnes qui n’utilisent pas ce genre d’outils au travail passent non seulement à côté de ce gain de temps, mais elles ne réalisent même pas qu’elles pourraient avoir cet avantage. Lorsqu’on leur demande combien de temps ils gagneraient sur une journée de travail type grâce à l’IA, 55 % des employés et 50 % des responsables qui n’utilisent pas ces outils n’en ont aucune idée. Ces réponses révèlent un énorme coût d’opportunité pour les personnes rejetant l’IA et l’importance de les sensibiliser aux avantages de cette technologie pour éventuellement les convaincre de l’adopter.

Les responsables sont convaincus des effets positifs, mais les employés ont des réserves

Les responsables dont les équipes utilisent l’IA constatent de nombreux effets positifs, en particulier sur la collaboration. Peut-être est-ce dû au fait que l’IA permet d’automatiser ou d’aider dans certaines tâches telles que le partage des notes et des mesures à prendre après les réunions, la rédaction de messages et l’organisation d’informations.

Toutefois, il persiste un décalage entre les avantages constatés par les responsables et le sentiment général des employés envers l’IA : seuls 57 % des employés se réjouissent des technologies d’IA, contre 82 % des responsables. Cet écart se retrouve aussi dans les statistiques d’adoption : 73 % des responsables indiquent employer l’IA plusieurs fois par semaine, contre seulement 32 % des employés. Sans compter que 23 % des employés n’utilisent pas du tout l’IA, que ce soit au travail ou dans leur vie privée.

Le manque d’adoption peut expliquer la perception négative de l’IA par les employés, dont les trois principales préoccupations sont la perte d’emploi, la sécurité des données et l’exactitude. Cela prouve que les responsables doivent impérativement sensibiliser les employés et leur dispenser les formations appropriées pour mieux comprendre et adopter l’IA.

Résultats par régions, freins à l’adoption, etc.

Lisez le rapport complet pour creuser davantage le sujet, et découvrir ce que pensent les responsables et les employés de l’IA dans différentes régions du monde.

Avant d’aller plus loin dans vos projets d’IA, notamment en déployant des outils comme Zoom AI Companion, découvrez les témoignages d’autres responsables sur leur déploiement de l’IA au sein de leur entreprise et sur les bénéfices pour leurs employés dans le document complémentaire « AI at Work: Enhancing Employee Engagement and Business Success », créé par Harvard Business Review.


* Rapport de Zoom sur l’IA au travail fondé sur une enquête en ligne organisée auprès de 11 023 travailleurs intellectuels à plein temps aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne, en France, au Japon, à Singapour et en Australie. Enquête réalisée par Morning Consult pour le compte de Zoom Video Communications, Inc., entre le 10 et le 25 août 2023.

Nos clients nous aiment

Okta
Nasdaq
Rakuten
Logitech
Western Union
Autodesk
Dropbox
Okta
Nasdaq
Rakuten
Logitech
Western Union
Autodesk
Dropbox

Zoom, une plateforme pour se connecter